Demander une démo


Home > Le blog > Sécuriser les conseils d’administration : l’Authentification Multi-Facteurs, une mesure cruciale 
Numérisation Gouvernance Sécurité Actualités Conformité Glossaire Interviews Tech
Sécurité

Sécuriser les conseils d’administration : l’Authentification Multi-Facteurs, une mesure cruciale 

Dans un paysage numérique en constante évolution, on ne saurait trop insister sur la nécessité de mettre en place des mesures de sécurité solides, en particulier dans le domaine de la gouvernance d’entreprise.   

L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a récemment souligné la nécessité pour les conseils d’administration de renforcer leurs activités avec des protocoles de sécurité rigoureux. L’Authentification Multi-Facteur (AMF) est l’une de ces mesures et se distingue comme un protocole fondamental garantissant la sécurité et la protection.   

Commençons par comprendre ce qu’est l’Authentification Multi-Facteurs, nous aborderons ensuite les vulnérabilités des conseils d’administration, et enfin nous explorerons comment l’Authentification Multi-Facteurs renforce la sécurisation des conseils d’administration. 

Qu’est-ce que l’Authentification Multi-Facteurs ? 

L’Authentification Multi-Facteurs est un système qui exige des utilisateurs qu’ils fournissent plus d’une forme d’identification avant d’accéder à une plateforme. Traditionnellement, se connecter à un système implique de fournir un nom d’utilisateur ou un courriel, ainsi qu’un mot de passe.  

L’Authentification Multi-Facteurs ajoute une sécurité en plus, car elle nécessite une vérification supplémentaire une fois que les informations habituelles ont été saisies. Cette vérification supplémentaire peut se présenter sous différentes formes : code unique, jeton physique, empreinte digitale ou scan oculaire. Cette approche multi-niveaux renforce considérablement la sécurité. Même si quelqu’un accède à votre mot de passe, il ne pourra pas se connecter au système, car un facteur supplémentaire sera requis. Cela réduit considérablement les risques d’accès non-autorisés et les violations de données associées aux attaques d’hameçonnage, aux logiciels malveillants et aux vols d’identifiants. 

Comprendre les vulnérabilités des conseils d’administration  

Les cyber risques sont en hausse et les enjeux de la gouvernance d’entreprise sont plus élevés que jamais, selon le Conseil Européen : plus de 10 téraoctets de données sont volés chaque mois. Une atteinte aux activités du Conseil d’Administration, pouvant inclure des données financières, compromet non seulement la confidentialité mais aussi la confiance, la crédibilité et l’intégrité d’une organisation. 

Les conseils d’administration sont souvent la cible des cybercriminels en raison de la nature lucrative des informations qui peuvent mettre à disposition. Par conséquent, les secrétaires et les membres du conseil ne peuvent négliger la mise en place de mesures de sécurité robustes. L’absence de prise en compte de telles vulnérabilités pourrait entraîner des dommages considérables, tels que des conséquences juridiques et des répercussions financières graves. 

Au-delà des attaques de piratage bien connues, les principales méthodes pour violer la sécurité et voler des informations confidentielles tournent autour du vol de dispositifs physiques, du vol d’identifiants et des tactiques d’ingénierie sociale telles que l’hameçonnage. Les erreurs humaines, qu’il s’agisse de partager involontairement ou sciemment des identifiants, exigent une action proactive par le biais d’une formation régulière et d’une sensibilisation aux risques au sein des entreprises. Les initiatives de formation dans ces domaines mettent en évidence les risques potentiels tout en fournissant aux employés les meilleures pratiques. Par exemple, décourager le stockage des informations de connexion sur les appareils, similaire au bouton « Se souvenir de moi » souvent vu sur les pages de connexion, agit comme une mesure préventive contre le vol d’identifiants. 

🔍 À lire : Qu’est-ce que la cybersécurité ? 

 

La combinaison de mesures proactives telles que la formation des employés pour une sensibilisation accrue, ainsi que des barrières de sécurité physique comme l’AMF peuvent atténuer considérablement les risques. Cependant, il est crucial de comprendre qu’une mise en place sans l’autre peut encore laisser des vulnérabilités, donc l’intégration des deux est essentielle pour une défense solide contre les cyber risques. 

Renforcer les conseils d’administration avec l’Authentification Multi-Facteurs 

Alors que les conseils d’administration commencent à se tourner vers des prestataires de services pour faciliter leurs activités quotidiennes, l’affichage de fonctions utiles et d’interfaces de qualité est important mais loin d’être suffisant, les fonctionnalités de sécurité et les normes sont désormais un facteur instrumental lors du processus de sélection. 

Les prestataires de services fiables devraient garantir la mise en place de protocoles de sécurité stricts pour renforcer les activités de gouvernance, comme le souligne le rapport de l’OCDE. L’AMF se présente comme un pivot renforçant la sécurité des conseils d’administration face aux vulnérabilités numériques, et ne devrait pas seulement être considérée comme une mesure protectrice, mais aussi comme un investissement stratégique pour les conseils. 

Le module Numérisation des Instances de DiliTrust, la solution la plus sécurisée pour vos activités de gouvernance 

Comme vous l’avez compris jusqu’ici, il est impératif de sécuriser les activités de votre Conseil d’Administration. Non seulement pour protéger vos données, mais aussi pour être en accord avec les recommandations de l’OCDE. Si vous êtes déjà à la recherche de solutions pour numériser et optimiser vos conseils ou si vous recherchez un fournisseur doté de mesures de sécurité strictes pour protéger vos activités… le module Numérisation des Instances de DiliTrust est la solution. 

Notre solution SaaS (Software as A Service) vous aide non seulement à gagner en efficacité et en productivité, mais elle facilite également la prise de décision au sein de vos conseils. De plus, nous suivons les normes de sécurité les plus élevées, notre plateforme est sécurisée par une authentification à deux facteurs (TFA ou 2FA), protégeant votre accès à notre solution. 

Pour accéder à la plateforme, nos utilisateurs reçoivent un message texte avec un code qui complète le processus d’authentification, chaque code ne peut être utilisé qu’une seule fois et correspond à une tentative de connexion spécifique. 

DiliTrust est également certifié ISO 27001 et ISO 27701, ce sont des normes internationales qui établissent un cadre pour les systèmes de gestion de la sécurité de l’information et les systèmes de gestion des informations sur la confidentialité. En savoir plus. 

DiliTrust se conforme aux réglementations sur la protection des données et protège les données personnelles de tous nos clients et partenaires. 

Le module Numérisation des Instances de la suite DiliTrust Governance permet aux conseils de naviguer efficacement et en toute sécurité à travers les complexités de la gouvernance. 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre module, ou notre suite ? Contactez-nous !

Cela pourrait également vous intéresser ➡️ 

publié le 23/11/2023