LIVRE BLANC | Souveraineté numérique

Impacts et enjeux pour les entreprises françaises et européennes

Savez-vous ce qu’est la souveraineté numérique ? L’urgence qu’elle suggère pour les entreprises et les institutions de l’Union Européenne ? Pour la démocratie ? Quels risques pour vos données ? Découvrez-le sans plus attendre en téléchargeant le livre blanc réalisé par DiliTrust.

La souveraineté numérique s’invite de plus en plus dans le débat politique. Dans toute l’Union Européenne, entreprises et institutions s’interrogent quant au maintien du contrôle et de la propriété de leurs données hautement confidentielles. Et pour cause : elles représentent des volumes colossaux d’informations stratégiques ultrasensibles.

Face aux grandes forces géopolitiques et aux groupes économiques financiers internationaux en présence, les initiatives françaises et européennes ne manquent pas. Néanmoins, elles peinent à instaurer les parades digitales, technologiques, réglementaires et juridiques leur permettant d’assurer leur totale indépendance numérique.

Souveraineté numérique : les forces étrangères à la conquête des données numériques européennes

Ainsi, le livre blanc réalisé par DiliTrust révèle certaines des mesures législatives et technologiques prises par les États-Unis, la Chine et la Russie. D’une part, pour préserver leur propre souveraineté numérique. D’autre part, pour conquérir les données financières et gouvernementales des entreprises et des institutions européennes.

En parallèle, il s’agit de dresser un état des lieux de l’hégémonie des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) américains et de la montée en puissance des BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) chinois. Quels sont leurs impacts sur la souveraineté numérique des nations européennes ? Et ceux envisageables sur leur démocratie ?

Initiatives existantes et nouvelles mesures à concrétiser

La souveraineté numérique a fait l’objet d’une prise de conscience de la part des entreprises et institutions françaises et européennes. Celle-ci est incarnée notamment par le RGPD appliqué dans toute l’Union Européenne. À présent, il faut aller encore plus loin. En outre, il s’agit de privilégier un partenariat pérenne et performant entre les pouvoirs publics et les entreprises.

Ainsi, l’objectif est que ces derniers puissent finalement s’émanciper des GAFAM américains. Notamment en régulant leur domination et en facilitant l’émergence des licornes européennes. Au-delà, la souveraineté numérique française et européenne est l’affaire de chaque citoyen. Et ce, afin d’empêcher que ces grandes puissances géopolitiques et économiques ne décident de l’avenir des peuples à leur place.

Souveraineté numérique et gouvernance

Les conseils d’administration et les directions juridiques que nous accompagnons au quotidien ont compris l’urgence à protéger leurs données les plus stratégiques et confidentielles. En faisant appel au service DiliTrust pour stocker, exploiter et échanger leurs informations – qu’il s’agisse des documents de leurs conseils d’administration ou encore de leurs données juridiques – ils choisissent la souveraineté de leurs données. Ils se prémunissent ainsi des risques liés à l’extraterritorialité du CLOUD Act américain, des risques de violation des données et d’espionnage industriel.

 

Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc.

8 Reasons More CEOs Will Be Fired Over Cybersecurity Incidents

Dans cette rapport du Gartner, découvrez la raison pour laquelle les PDG sont de plus en plus tenus responsables des incidents de cybersécurité.

LIRE LE RAPPORT