Crise sanitaire et économique : réinventer le modus operandi des conseils d’administration et comités

Retours d'expérience ARPAVIE ET NOALIS (Groupe Action Logement)

Webinar en replay – Retours d’expérience #PostCovid19

 

Avant la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, la digitalisation des instances de gouvernance n’était pas forcement une priorité pour tous les administrateurs et dirigeants d’entreprise. Aujourd’hui, dans un contexte #PostCovid19 et de reprise d’activité, les habitudes ont changé. Les questions de digitalisation des instances sur le long terme pour faciliter le travail des administrateurs et sécuriser les données sensibles sont priorisées.

  • Quel cadre légal dérogatoire a été mis en place par l’Etat pour permettre la tenue des réunions des instances de gouvernance en distanciel ?
  • Comment pérenniser cette mesure pour une meilleure efficacité des boards à long terme ?
  • Pourquoi attendre de se retrouver dans des situations d’inconfort avant de se rendre compte de l’importance de la digitalisation ?
  • Comment améliorer les méthodes de travail des administrateurs et dirigeants pour faciliter le travail en mobilité et fluidifier les processus de prises de décision ?
  • Comment garantir la sécurité des données sensibles des boards dans une ère digitale où les cyberattaques ne cessent de se multiplier ?

 

Venez découvrir les témoignages de :

  • Marilys COLLET-BERLING, Secrétaire Générale, ARPAVIE
  • Stéphanie LEDON, Secrétaire de direction, NOALIS – Groupe Action Logement

Elles ont toutes deux permis à leurs différentes instances de maintenir un rythme de travail constant et d’accélérer les prises de décision de leurs boards en utilisant des solutions tels que le board portal.

Modérateur : Benoit LEFEBVRE,  Expert en digitalisation sécurisée des conseils et comités depuis plus de 10 ans.

VOIR LE REPLAY

8 Reasons More CEOs Will Be Fired Over Cybersecurity Incidents

Dans cette rapport du Gartner, découvrez la raison pour laquelle les PDG sont de plus en plus tenus responsables des incidents de cybersécurité.

LIRE LE RAPPORT