Les défis de la technologie juridique : comment les surmonter

Plusieurs entreprises ont dû rapidement effectuer une transformation numérique dans les dernières années.

Ce changement accéléré a eu pour résultat d’amener certains défis pour certains services, tels que les services juridiques. Le nombre et la complexité des transactions demandées aux services juridiques internes n’ont jamais été aussi élevés. L’explosion du cybercommerce, les nouveaux canaux tels que le commerce et les services bancaires mobiles, ainsi que la réglementation sur la gouvernance d’entreprise dans certains secteurs de l’industrie, rendent l’adoption de systèmes sophistiqués plus nécessaire que jamais. Voici comment votre entreprise peut surmonter les défis de la technologie juridique.

Mettre en place un comité technologique dans votre service juridique

La mise en place d’un comité technologique dans votre service juridique aidera à créer un lien entre le chef de service et l’utilisateur final et assurera l’efficacité et l’harmonisation des différentes technologies implantées.

De plus, le comité technologique sera aussi responsable d’évaluer les besoins technologiques, de garder un œil ouvert pour les mises à jour des technologies utilisées et de mettre en place une plateforme technologique pour votre entreprise. De plus, ce comité peut aussi aider à mettre en place des programmes de formation sur les technologies et les plateformes utilisées pour votre entreprise. Ceci donnera l’assurance que l’équipe reçoit toujours les mises à jour concernant la technologie qu’elle utilise et que tous les besoins technologiques ont été répondus.

Reconnaître qu’il est crucial de choisir le bon fournisseur

Une fois que le comité technologique est constitué, l’équipe doit être en mesure d’identifier le bon fournisseur pour les besoins technologiques de l’entreprise. Différents aspects doivent être pris en compte pour cette sélection. La meilleure façon de commencer est en faisant une courte liste des candidats et en évaluant les options.

Vous pouvez éliminer quelques candidats de cette liste en vous basant sur votre budget. Une fois que c’est fait, une autre étape pour choisir le bon fournisseur est de trouver qui est le chef de file de l’industrie. Trouvez une entreprise qui est en croissance ou qui est en haut de cette liste. Vous préfèrerez probablement collaborer avec la meilleure entreprise plutôt qu’avec celle qui est en croissance. Les éléments à considérer incluent le type de services qui sont offerts, à quel intervalle ils offrent de nouveaux services ou solutions et, si possible, avec qui ils travaillent dans le marché actuel.

Bien comprendre la valeur et la part de marché qu’occupe votre fournisseur potentiel est essentiel pour vous aider à comprendre à quel point ils sont sérieux par rapport à leur croissance. Ceci vous assure qu’ils sont à la fine pointe de la technologie. Vous pouvez obtenir plus de détails en communiquant avec eux et en faisant une liste de questions selon vos besoins.

Embrasser la technologie « sociale »

La technologie « sociale » inclut toute technologie qui permet des interactions sociales telles que les blogues, les réseaux sociaux et les cyberconférences. Pour ce qui est de surmonter les défis que pose la technologie juridique, la technologie sociale vous permet de tirer parti des réseaux internes et externes pour avoir des avantages compétitifs.

L’échange de l’information à l’interne et à l’externe est vital pour toute entreprise. La communication interne d’une entreprise est habituellement établie sur place. C’est là que la technologie sociale entre en compte pour améliorer l’utilisation des communications internes et pour créer un point d’entrée pour les communications externes de votre entreprise. Les outils tels que les blogues, les réseaux sociaux et les webinaires pour aider dans le développement d’une approche à 360 degrés de communication globale pour toutes les parties prenantes – internes et externes – assurant que toutes les bases de communication sont couvertes.

Se rappeler que tout ce que vous faites doit être quantifiable et suivi

Une façon de quantifier le succès est avec des tactiques quantifiables. Par conséquent, vous devez commencer par établir des objectifs dès le début du processus d’implantation de toute nouvelle technologie. Ces objectifs peuvent être de passer en revue à un moment prédéterminé et évalué pour voir à quel point cette nouvelle technologie fonctionne. Ceci vous permettra d’éliminer une technologie qui ne fonctionnerait pas ou de l’améliorer selon les résultats.

Quelques exemples des éléments qui peuvent être quantifiés soit les dépenses juridiques, les dépenses et le temps investi avant et après l’implantation de la nouvelle technologie ainsi que le niveau de satisfaction de l’utilisateur final.

En résumé, si on tient compte des défis actuels d’une transformation efficace – les exigences technologiques des services juridiques d’entreprise ont fait en sorte de favoriser l’utilisation des technologies juridiques de tiers par le passé. Les services juridiques sont sous la pression accrue de prouver leur valeur à l’entreprise. Pour se tenir à jour, il est important d’évoluer et d’implanter les nouvelles technologies qui peuvent aider les services juridiques de votre entreprise. Toutefois, il est impératif que tous les risques soient évalués adéquatement durant le processus.