Les évaluations du conseil – Soyez proactif

Des évaluations du conseil doivent être faites régulièrement.

La fréquence des réunions du conseil dépend de la grosseur et des besoins de l’entreprise. Le problème avec la majorité des examens de rendement est qu’ils sont effectués après coup, ce qui veut dire qu’on cherche à jeter la première pierre. Pour cette raison, les investisseurs veulent que les performances des conseils soient évaluées avant que les examens de rendement ne soient faits afin de savoir si des changements doivent être apportés à la façon de mener les activités.

Comment les conseils doivent-ils faire des évaluations du conseil

Des évaluations efficaces du conseil peuvent aider à obtenir de l’information précieuse. Les évaluations du conseil se composent généralement d’une série de questions essentielles qui peuvent être répondues en groupe ou individuellement. De plus, de courtes évaluations peuvent être faites pour s’assurer de l’efficacité des activités du conseil. Les évaluations plus complètes devraient être faites annuellement pour obtenir de l’information sur des aspects plus importants tels que les plans de l’entreprise, la performance financière et la stratégie du conseil.

La raison principale pour laquelle une évaluation du conseil est effectuée est de pouvoir juger de l’efficacité du conseil. Par conséquent, la première étape de l’évaluation est de définir les attentes sur ce que le conseil désire accomplir. Avoir des objectifs clairs et des buts précis sera aidant lors des étapes subséquentes de l’évaluation du conseil. Une stratégie bien définie indique aussi qui sera évalué. Ceci inclut généralement l’entièreté du conseil, le comité du conseil, les administrateurs individuellement, le directeur général et le secrétaire de l’entreprise. Les évaluations courtes pourraient ne pas inclure l’ensemble des groupes listés.

Les évaluations peuvent s’étaler sur plusieurs mois en utilisant plusieurs méthodes et outils tels que des questionnaires, des sondages, des auto-évaluations, des entrevues, des votes et des groupes de discussion. La plupart des comités du conseil choisissent les outils qui conviennent le mieux à la culture de l’entreprise et aux buts de l’évaluation. De plus, que les évaluations soient faites à l’interne, à l’externe ou les deux, les outils technologiques peuvent être mis en place pour rendre le processus plus efficace et sûr.

Les compétences que les conseils recherchent chez les administrateurs

Procéder à une évaluation du conseil peut aider à connaître les compétences que les conseils recherchent chez les administrateurs. Chaque administrateur a son propre mélange de compétences et d’expérience que le conseil recherche, tel que la connaissance du secteur, la gestion financière et l’évaluation du risque.

Au cours du processus d’évaluation, on attend des différents membres qu’ils partagent de l’information sur leurs compétences, la performance des autres membres du conseil et la performance du conseil en général. Ceci les aide à faire connaître les compétences des administrateurs au conseil et ce à quoi il devrait porter attention dans le futur. Les autres sortes d’information qui devraient être partagées sont :

  • La stratégie, le risque et le rendement financier : Ceci peut être passé en revue à l’interne, à l’externe ou à l’aide d’auto-évaluations. Faire le point sur ces compétences peut aider à comprendre les performances générales du conseil et la compréhension et l’application individuelle de ces compétences.
  • La composition et la structure du conseil : Une vue d’ensemble du conseil et de ses membres aide à évaluer la structure du conseil en se basant sur la grosseur de l’entreprise. Les évaluations individuelles doivent être effectuées pour savoir comment les membres du conseil sont perçus par leurs pairs et pour savoir si des membres supplémentaires sont nécessaires pour avoir une structure simplifiée.
  • L’intégrité, la réputation et la culture de l’entreprise : La culture et le code d’éthique d’une entreprise sont essentiels puisqu’ils jouent un rôle déterminant dans la motivation des membres du conseil. Des aspects tels que la vision de l’entreprise et les objectifs sont des points qui peuvent être passés en revue. Il en est de même pour ce qui est de savoir comment les membres actuels du conseil s’arriment à la mission de l’organisation.
  • La gestion de la performance et la planification de la relève : La planification de la relève est une excellente pratique appliquée par les membres du conseil et les dirigeants afin de s’assurer les organisations peuvent surmonter toute transition qui se présente. S’assurer que ceci fait partie du processus d’évaluation aide à prévenir les départs précipités et à la retraite.

Les évaluations et les examens du conseil sont essentiels au maintien de la croissance et à un plan de relève sans faille lorsqu’applicables. Ce processus aide le conseil à identifier les failles qui doivent être comblées et à créer une liste de compétences à rechercher lors de processus de sélection futur. Par conséquent, il est capital de connaître les compétences des candidats sur lesquelles vous devrez vous concentrer et de savoir comment ceci peut valoriser votre entreprise.

Le module Numérisation des instances de la suite DiliTrust Governance inclut un outil d’évaluation du conseil qui est sécuritaire, intuitif et collaboratif. Les portails en ligne sont dotés d’un système de gestion des documents entièrement numérisés vous permettant d’évaluer des indicateurs quantifiables tels que les procès-verbaux, les votes et les élections. Il optimise les pratiques de gouvernance afin de rendre les processus récurrents tels que les évaluations du conseil plus simples, efficaces et sécurisés.