Les meilleures pratiques en matière de cybersécurité pour les entreprises canadiennes

La cybersécurité est une préoccupation importante dans plusieurs organisations, particulièrement dans le monde numérique d’aujourd’hui. Alors que les entreprises s’adaptent aux environnements de travail à distance et hybride, les préoccupations grandissent concernant les atteintes à la protection des données et les cyberattaques. Les données sont utilisées à travers tous les niveaux d’une entreprise, contrairement à l’utilisation d’un réseau dans un bureau. Cet accès facile aux données à travers de multiples réseaux est une préoccupation pour plusieurs organisations. À la lumière de cette nouvelle ère numérique, voici quelques-unes des meilleures pratiques en matière de cybersécurité en 2022.

Ajuster les politiques de sécurité aux nouvelles réalités

Les temps changent et les pratiques numériques à tous les niveaux du conseil aussi. Ceci donne la possibilité à une organisation de repenser ses politiques de sécurité et de conformité pour qu’elles s’adaptent aux nouvelles réalités. Selon le sondage mondial sur la sécurité de l’information 2021 de EY, « La moitié des dirigeants canadiens sont d’avis que la conformité aux exigences actuelles des organismes de réglementation constitue la partie la plus exigeante de leur travail.[1] »

Afin de rendre cette tâche moins exigeante, réviser et mettre à jour les politiques de sécurité et de conformité régulièrement est crucial. Ceci aide l’équipe TI à être plus proactive dans l’implantation des changements nécessaires dans les pratiques en matière de cybersécurité de l’entreprise. Ceci est un processus continu qui doit être flexible. Par conséquent, réviser et mettre à jour ces politiques trimestriellement ou mensuellement peut être bénéfique, particulièrement dans le cas regrettable d’une menace à la cybersécurité.

Surveiller les cybermenaces et se préparer à y répondre rapidement

La meilleure façon de se préparer pour toute cybermenace est de prévoir un plan d’action. Le problème classique de plusieurs organisations est qu’elles ne sont pas préparées pour ces attaques et que des actions sont prises uniquement après une cyberattaque. Toutes les organisations devraient avoir un plan d’action pour n’importe quelle cybermenace ou atteinte à la protection des données.

La première étape est d’identifier la catégorie de la menace. Cette classification peut aller d’une atteinte à la protection des mégadonnées à une menace moindre qui rend un site web indisponible pendant quelques minutes.

Toutes les entreprises classent ces incidents différemment. Par conséquent, toutes les équipes (conseil d’administration, dirigeants, équipe TI et conseiller juridique) doivent être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la sévérité de chaque incident identifié comme étant une cybermenace potentielle.

Une fois que les différents scénarios sont identifiés, une stratégie détaillée doit être élaborée afin de répondre rapidement à tous ces incidents potentiels. Déterminez un point de contact pour chaque scénario, comment la situation sera-t-elle résolue et à quel moment les membres de l’équipe et les services doivent-ils être alertés. Tester ces stratégies pour s’assurer qu’elles constituent la meilleure réponse à la situation peut aider. Tout comme les adapter conséquemment aux données et aux rétroactions amassées.

Sous-traiter la planification de la cybersécurité

Les efforts à l’interne offrent rarement une protection suffisante. Il y a plusieurs éléments mouvants dans la sécurité des données d’une entreprise et garder toute l’information cruciale sécurisée est une priorité absolue. Faire affaire avec une entreprise qui peut aider à fournir des données sur les menaces ainsi sur la gestion du risque, l’expérimentation et la formation continue est une bonne façon de faire.

En tant qu’élément du plan de réponse à toute menace à la cybersécurité, trouver un partenaire approprié pour la sécurité des données de l’entreprise est crucial. Selon le sondage mondial sur la sécurité de l’information 2021, environ 68 % « des chefs de la sécurité de l’information disent que l’équipe de direction n’affirmerait pas que la fonction cybersécurité a une très grande sensibilité en affaires. » Cet état d’esprit doit changer alors que la collaboration en cybersécurité peut aider les organisations à se concentrer plus sur les stratégies d’affaires et à s’inquiéter moins à propos des atteintes à la protection des données.

Mondialement et au Canada, plusieurs entreprises ont maintenant atteint un point critique de la transformation numérique. La cybersécurité doit être une préoccupation réelle compte tenu de l’environnement de travail hybride et à distance, les entreprises n’étant pas prêtes à l’interne pour les problèmes qu’elles pourraient rencontrer. Il est primordial d’agir plutôt que de réagir.

Avoir un plan bien établi pour tous les scénarios anticipés est essentiel. Par conséquent, trouver le bon partenaire en cybersécurité peut aider une organisation à amener la sécurité et la protection à la fine pointe de l’innovation. Ceci permet de prioriser la sécurité et la protection des données dans tous les processus de l’entreprise qui implique la technologie, permettant aux équipes et aux services de se concentrer sur les stratégies d’affaires.

 

 

Parler à un expert