La diversité et l’inclusion dans votre service juridique

Pendant plusieurs années il a été question, d’une façon ou d’une autre, de diversité et d’inclusion (communément appelées D&I) dans les cabinets d’avocats. Cependant, créer des politiques et des programmes n’est pas suffisant. La réalité est que le secteur juridique demeure composé de groupes peu diversifiés quant au genre et à la race. Les statistiques parlent d’elles-mêmes. Depuis 2018, 4,3 % des avocats de l’Ontario qui étaient des associés s’identifiaient comme étant des femmes comparativement à 12,4 % qui s’identifiaient comme étant des hommes.

Afin de briser le cycle et d’amener plus de diversité et d’inclusion dans votre service juridique, il est primordial de comprendre les multiples raisons qui expliquent pourquoi ces concepts doivent être importants pour vous et votre entreprise.

Le manque de diversité est une occasion ratée

Avoir une main-d’œuvre diversifiée est bon pour le succès de votre entreprise. La diversité apporte de nouvelles connaissances et perspectives à la table ce qui permet à votre entreprise de comprendre les choses différemment. Ce regard neuf est peut-être exactement ce dont votre service juridique a besoin. Effectuer un audit interne de votre équipe et votre entreprise, incluant les dirigeants, permet de déterminer à quel point votre service juridique est diversifié. Ceci vous aidera à voir si vous manquez de diversité dans votre service ou dans les équipes de direction.

De plus, un manque de diversité peut être mauvais pour les affaires. Oui, il faut tenir compte de la réputation de la marque aussi. Pour débuter, il ne suffit pas de simplement avoir des personnes de races, d’ethnies et de genres différents dans votre équipe pour la qualifier de diversifiée. Cette diversité doit transparaître dans les équipes de direction aussi afin de répondre à l’élément « inclusion » de « diversité et inclusion ».

Comme mentionné plus haut, le manque de diversité de votre équipe de direction peut être mauvais pour les affaires puisqu’elle pourrait gravement manquer d’expérience et de perspective qui sont la contribution des personnes provenant de milieux différents. Par conséquent, les nouveaux talents pourraient avoir l’impression de ne pas être vus et entendus dans une entreprise qui manque de diversité dans l’équipe de direction.

La diversité rend les équipes plus innovatrices et créatives

S’impliquer avec des collègues provenant de différents milieux peut aider les membres de l’équipe à élargir leurs propres horizons et leur imagination, les aidant à penser à de nouvelles idées. Ceci peut permettre des processus plus créatifs et des solutions plus innovantes pour votre service juridique, en plus d’encourager un environnement plus collaboratif et dynamique.

La diversité c’est investir dans le talent, pas juste dans une cause

La manière dont votre service voit la diversité et l’inclusion doit d’abord provenir d’une prise de conscience en comprenant que tous peuvent avoir des privilèges et en endossant la responsabilité de changer le système. Embaucher une personne uniquement pour se permettre d’utiliser les mots « diversité et inclusion » pour décrire votre entreprise n’aide pas la cause.

Ceci est possible uniquement en créant une culture de diversité, d’égalité et d’inclusion dans votre service juridique et votre entreprise. Ceci peut être fait en ayant des discussions sur la façon de dissiper les préjugés, en adoptant de nouveaux points de vue, en s’engageant à être plus inclusif, en étant transparent et en étant un allié. Effectuer des audits internes peut aussi aider, tout comme d’approcher les employés pour obtenir leur point de vue sur la diversité et l’inclusion dans votre service et la façon de travailler collectivement afin d’apporter du changement.

Les cabinets plus inclusifs sont plus efficaces et efficients

Selon McKinsey, les entreprises ayant une plus grande diversité ethnique avaient 36 % plus de chance d’enregistrer des rendements au-dessus de la moyenne. Avoir une variété de talent dans votre service juridique aide à stimuler l’innovation, se soldant par des solutions uniques. De plus, les talents divers peuvent avoir de l’expérience provenant de différentes régions, apportant de nouvelles idées de processus qui peuvent être efficaces et efficientes.

Un groupe diversifié de coéquipiers peut aussi aider votre service juridique à formuler de nouvelles idées et options juridiques. Ceci se produit lorsqu’on entretient la compréhension des personnes et des cultures qu’une équipe variée peut avoir.

Les meilleurs talents veulent travailler dans des environnements diversifiés

Selon Glassdoor, plus du trois quarts des chercheurs d’emploi et des employés (76 %) ont mentionné que la diversité de la main-d’œuvre est un élément important à considérer dans l’évaluation d’une entreprise ou d’une offre d’emploi. Un environnement de travail diversifié attire toujours plus de bons et nouveaux talents puisque les personnes veulent travailler dans un service ou une entreprise qui leur donne le sentiment d’être vus et entendus. Rappelez-vous, bien qu’il soit important d’avoir une équipe diversifiée, aider les employés à grandir et à monter les échelons l’est tout autant.

En résumé, une main-d’œuvre diversifiée, incluant l’équipe de direction, aidera à attirer plus de talent, améliorera la productivité et l’innovation et rendra les processus plus efficaces et efficients. Ce changement doit commencer avec vous. En tant que service juridique et entreprise, vous devez amorcer la réflexion, comprendre les privilèges que votre rôle apporte, prendre la responsabilité de faire des changements et ouvrir la porte aux discussions permettant de favoriser ce changement.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour en apprendre davantage ou pour planifier une démonstration.

Pendant plusieurs années il a été question, d’une façon ou d’une autre, de diversité et d’inclusion (communément appelées D&I) dans les cabinets d’avocats. Cependant, créer des politiques et des programmes n’est pas suffisant. La réalité est que le secteur juridique demeure composé de groupes peu diversifiés quant au genre et à la race. Les statistiques parlent d’elles-mêmes. Depuis 2018, 4,3 % des avocats de l’Ontario qui étaient des associés s’identifiaient comme étant des femmes comparativement à 12,4 % qui s’identifiaient comme étant des hommes.

 

 

Parler à un expert

Pendant plusieurs années il a été question, d’une façon ou d’une autre, de diversité et d’inclusion (communément appelées D&I) dans les cabinets d’avocats. Cependant, créer des politiques et des programmes n’est pas suffisant. La réalité est que le secteur juridique demeure composé de groupes peu diversifiés quant au genre et à la race. Les statistiques parlent d’elles-mêmes. Depuis 2018, 4,3 % des avocats de l’Ontario qui étaient des associés s’identifiaient comme étant des femmes comparativement à 12,4 % qui s’identifiaient comme étant des hommes.