Transformation digitale : tout ce que vous devez savoir

Ce n’est un secret pour personne, les nouvelles technologies révolutionnent les entreprises et leurs directions juridiques.

Alors qu’elles sont confrontées aux retombées de la pandémie de COVID-19, les entreprises doivent s’adapter pour éviter la faillite. Les progrès technologiques sont rapides et les entreprises doivent adopter une approche flexible et adaptable, et ce à tous les niveaux.

D’après une ancienne étude menée par Roland Berger en 2014, les entreprises avancées sur le plan de la transformation digitale avaient à l’époque une croissance du chiffre d’affaires six fois plus élevée que celle des entreprises moins avancées. Mais aujourd’hui à l’heure du travail à distance et de la dématérialisation, l’adoption du digital dans toutes les strates de l’entreprise n’est plus une option, mais une nécessité.

Tout savoir sur la transformation digitale Ce n’est un secret pour personne, les nouvelles technologies révolutionnent les entreprises et leurs directions juridiques.

Transformation digitale : définition et histoire

La transformation digitale est le processus qui permet aux entreprises d’intégrer dans leurs activités toutes les nouvelles technologies disponibles. Cette transformation oblige les entreprises de toutes tailles à revoir leur mode de fonctionnement et à réinventer leurs processus. En bref, la transformation digitale est la manière dont une entreprise intègre les ressources et les technologies numériques dans ses activités internes et externes afin de créer de nouvelles stratégies commerciales et des avantages concurrentiels.

La digitalisation permet aux entreprises de maximiser leur potentiel et de tirer avantage des technologies grâce à des processus et des systèmes simples et efficaces.

Assez étonnamment, la transformation digitale trouve son origine scientifique dans les années 1940 avec Claude Shannon et son discours Mathematical Theory of Communications dans lequel il aborde pour la première fois la numérisation. Micropuces, intelligence artificielle, Cloud computing, Big Data : la digitalisation n’a cessé d’évoluer au cours des 80 dernières années.

Digitalisation et COVID-19

La crise sanitaire a bouleversé le monde du travail. Le déploiement du travail à distance a forcé les entreprises hésitantes en matière de transformation digitale à tirer profit des outils et des technologies digitales. Selon une étude réalisée par Mckinsey, la crise sanitaire a accéléré l’adoption de ces technologies de plusieurs années.

De nombreuses entreprises ont été agréablement surprises de constater que la transformation digitale était plus facile à mettre en œuvre qu’il n’y paraît. En outre, les entreprises ont surestimé le temps nécessaire pour adopter ces changements. Deux ans plus tard, il est clair que la majorité de ces mutations sont là pour durer.

Si la digitalisation permet d’améliorer l’efficacité et la productivité des entreprises et de leurs services internes, elle constitue aussi surtout un élément essentiel pour conserver un avantage concurrentiel.

En définitive, les entreprises ne doivent pas laisser leurs craintes ou leurs idées reçues sur la transformation digitale faire obstacle au changement. Gérer ce dernier peut s’avérer difficile pour toutes les parties impliquées y compris pour les employés, les managers et les entreprises dans leur ensemble. Cela reste nécessaire et c’est cette nécessité qui sera le moteur de la transformation.

Les entreprises sont parfois lentes à accepter le fait que l’on ne puisse plus se passer de la technologie. Toutefois, les entreprises qui acceptent cette réalité ont de bonnes chances de réussir en cette période d’incertitude économique mondiale.

« La plus grande difficulté de la transformation digitale, c’est de changer notre façon de penser. » – Simeon Preston, Bupa

Transformation digitale et culture d’entreprise

Non seulement la transformation digitale influence le fonctionnement des entreprises, mais elle a également un impact direct sur la culture d’entreprise. La digitalisation des entreprises va de pair avec une culture agile et digitale.

Il existe plusieurs obstacles potentiels à l’adoption du digital par les entreprises, notamment la résistance au changement et le manque de compétences informatiques des équipes. C’est la raison pour laquelle le changement de la culture d’entreprise et de la stratégie de formation des employés est nécessaire.

La transition digitale permet aux entreprises et à leurs directions juridiques de mieux utiliser les données et de se concentrer davantage sur les résultats. L’introduction de nouvelles technologies encourage également les employés à être plus innovants, à résoudre les problèmes de manière plus créative et à sortir de leur zone de confort.

Les équipes qui s’engagent sur la voie de la digitalisation sont plus créatives, plus réactives face à l’adversité et ont globalement plus de chances de réussir sur le long terme.

transformation numérique dans les directions juridiques d'entreprises

La direction juridique : un nouveau partenaire commercial

Si les entreprises ont toutes des besoins différents, elles ont néanmoins un point commun : leurs services juridiques ont tout intérêt à tirer profit des nombreux outils digitaux disponibles. En effet, ces derniers leur permettent d’adopter une approche plus stratégique et d’améliorer leurs processus. Lorsque les équipes dédiées aux opérations juridiques sont mieux équipées, le directeur juridique dispose de plus de temps à consacrer à l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action éclairé. Le recours aux solutions juridique permet aux équipes juridiques d’apporter plus de valeur à leur entreprise.

Choisir les bons outils comme la solution de gestion du cycle de vie des contrats de Dilitrust permet d’optimiser et d’améliorer considérablement les performances des services juridiques. Au fur et à mesure que le secteur juridique adopte des solutions de digitalisation, les équipes juridiques et les chefs d’entreprise auront plus facilement accès aux informations et aux données.

Les cadres et toutes les personnes en charge pourront s’appuyer sur des informations pertinentes pour prendre de meilleures décisions plus rapidement. Ce nouveau réseau de données aidera considérablement les entreprises à faire face aux défis de demain et à perfectionner les opérations des équipes de conseillers juridiques.

« La transformation digitale consiste à optimiser la valeur des processus opérationnels au bénéfice des clients ainsi qu’à augmenter l’agilité de manière à ce que les données et les analyses permettent de créer de nouvelles expériences innovantes. » – David Macdonald, vice-président exécutif et chef des ventes, SAS

L’avenir des directions juridiques

Au cours des deux dernières années, les services juridiques ont rapidement évolué et joué un rôle beaucoup plus actif au sein de leur entreprise. L’émergence de la legaltech, technologie juridique en français, et l’automatisation des tâches fastidieuses permettent aux équipes dédiées aux opérations juridiques d’adopter une approche plus stratégique ainsi qu’un modèle de travail davantage centré sur l’entreprise.

Au fur et à mesure que la technologie juridique se développe, les équipes juridiques adopteront de plus en plus de solutions automatisées, de manière à améliorer leur agilité et réactivité. Cela permettra aux juristes d’entreprise de se concentrer sur des tâches plus importantes et les aidera à relever les défis qui les attendent. Les directions juridiques seront également en mesure de s’appuyer sur un grand nombre de données pour déterminer ce qui fonctionne et ne fonctionne pas. Elles pourront identifier les aspects de leur activité qui sont les plus efficaces pour atteindre leur objectif final.

L’avenir des services juridiques internes est clair : en mettant à la disposition de leurs équipes des technologies juridiques innovantes, les directeurs juridiques leur permettent d’être plus proactifs, prévisibles et rentables.

Conclusion : la transformation digitale est là pour durer

Lorsqu’il s’agit de technologies juridiques, sachez qu’il n’y a pas de retour en arrière possible. Les services juridiques ne peuvent plus compter uniquement sur les processus physiques et le statu quo. Les juristes s’efforcent désormais d’améliorer leur agilité et de tirer parti de la technologie pour devenir des leaders dans leur entreprise. Les services juridiques continueront à prospérer grâce à la transformation digitale, et ne seront plus un obstacle à l’agilité des entreprises.

Bien que de nombreuses entreprises (et leurs services juridiques en particulier) aient tardé à faire de l’adoption des technologies une priorité, la crise sanitaire leur a donné un coup de pouce dans la bonne direction. Les services juridiques du monde entier ont pris conscience du potentiel de ce type de technologie et de l’agilité opérationnelle. L’utilisation de solutions cloud et d’autres solutions digitales continuera à prendre de l’ampleur à mesure que les entreprises et leurs services juridiques seront plus nombreux à choisir l’innovation en tant que valeur d’entreprise.

Cette nouvelle ère digitale permet aux juristes de rendre leur travail visible et de devenir de véritables leaders au sein de leur organisation. Les services juridiques continueront à révolutionner leur façon de travailler et à gagner du temps en utilisant des solutions telles que la gestion du cycle de vie des contrats ou la solution de gestion des litiges.

Vous êtes partie prenante au sein d’une direction juridique ? Il est temps de faire de la digitalisation votre priorité. La transformation digitale est en action dans tous les services d’entreprises y compris au sein des directions juridiques, c’est pourquoi DiliTrust vous accompagne au quotidien avec sa suite DiliTrust Governance pour répondre à vos problématiques de transformation digitale.