Investisseurs vs Conseil d’Administration : Comment favoriser des relations saines avec ses actionnaires ?

L’activisme des actionnaires devrait connaître un pic en Europe en 2022. Alors que l’activité la plus importante au niveau mondial provient des fonds spéculatifs américains, les investisseurs activistes continuent de faire parler d’eux en Europe, en exprimant leur mécontentement face à des entreprises peu performantes.

Avec son potentiel de déstabilisation et de bouleversement des conseils d’administration, l’activisme actionnarial doit être soigneusement géré avec une approche proactive, plutôt que réactive. Cette démarche commence par la construction d’une meilleure relation entre le conseil d’administration et les actionnaires.

Investors vs the Board: How To Foster Healthy Shareholder Relations

POURQUOI IL FAUT ÉVITER À TOUT PRIX LES RELATIONS MALSAINES AVEC LES ACTIONNAIRES

La relation entre une entreprise et ses actionnaires peut être aussi complexe qu’un mariage. Lorsqu’elle est bien menée, l’harmonie règne. En revanche, une mauvaise relation avec les actionnaires pourrait faire perdre du temps à votre conseil d’administration en raison de litiges et contestations incessantes. Étant donné la complexité et la sensibilité de cette relation, il est facile de voir comment les conseils d’administration peuvent se mettre à dos leurs actionnaires et vice versa.

Du point de vue de l’administrateur, l’actionnaire dispose d’un pouvoir et d’une influence qui dépassent sa position. Il a son mot à dire sur les décisions, les objectifs et l’avenir de l’entreprise sans avoir à se salir les mains dans les opérations quotidiennes. Du point de vue de l’actionnaire, les membres du conseil d’administration peuvent être gênants, peu flexibles et motivés par leur propre intérêt.

Un esprit d’animosité mutuelle n’est pas une bonne base pour les relations entre le conseil et les actionnaires. Il peut y avoir des périodes de paix et de stabilité, mais s’il n’y a pas de base solide au départ, les fissures s’élargiront avec le temps, menaçant finalement la rentabilité de l’entreprise.

Les entreprises les plus prospères savent que les relations avec les actionnaires doivent être plus qu’une réflexion après coup. Comme toute bonne relation, il faut travailler pour construire cette base de respect, de communication et de valeurs communes.

L’ACTIVISME DES ACTIONNAIRES EST EN HAUSSE

Au cours de la dernière décennie, l’activisme des actionnaires a connu une forte augmentation, en partie due à une reconnaissance croissante de l’influence que les actionnaires peuvent avoir sur la gouvernance d’entreprise. Les actionnaires d’aujourd’hui ne se contentent pas de rester assis et de percevoir des dividendes, ils cherchent à faire la différence et à avoir leur mot à dire.

Cette prise de pouvoir des actionnaires peut se manifester de plusieurs manières, des propositions discrètes aux tactiques agressives, en utilisant tous les outils à disposition – abstention de vote, organisation de groupes de vote, changements forcés par l’éviction de certains membres du Conseil d’administration et autres moyens.

COMMENT MAINTENIR UNE RELATION FORTE AVEC LES ACTIONNAIRES

  • Communiquez efficacement et régulièrement.

Une communication régulière et respectueuse permet d’établir un consensus sur l’orientation de l’entreprise et de mettre en évidence les domaines d’alignement sur lesquels vous pouvez développer des liens plus approfondis.

Mais la communication doit être plus qu’un appel trimestriel, des rapports annuels ou une conférence semestrielle. Une stratégie d’engagement efficace implique un dialogue direct entre la direction générale et les parties prenantes, en veillant à ce que les deux parties sachent qu’il existe un canal toujours ouvert par lequel elles peuvent partager leurs idées.

Le conseil d’administration doit également établir un calendrier, en réservant un temps exclusivement dédié à l’écoute des préoccupations et des remarques des actionnaires. Le meilleur moment pour mettre cela en place est après l’assemblée générale annuelle, un moment propice au bilan et à l’évaluation.

Les portails du conseil d’administration peuvent être un outil précieux pour améliorer la communication. Le partage de documents clairs, d’ordres du jour, de coordonnées et de tâches à partir d’une plateforme centrale et sécurisée garantit un échange efficace entre toutes les parties prenantes.

  • Renforcer le leadership

Les stratégies d’engagement ne doivent pas nécessairement impliquer chaque membre du conseil d’administration ou chaque actionnaire, car cela pourrait facilement mener à une communication chaotique. Il est plutôt conseillé de sélectionner quelques ambassadeurs qui serviront de relais entre les deux groupes. Ce groupe sera différent pour chaque entreprise, mais il peut comprendre des cadres supérieurs, des conseillers juridiques, des secrétaires d’entreprise et de grandes parties prenantes institutionnalisées.

Un leadership fort de la part de ce groupe restreint mais ciblé peut aider à résoudre rapidement les conflits et à maintenir une communication fluide.

  • Reconnaître vos rôles

Les membres du conseil d’administration sont au service de l’entreprise, tandis que les actionnaires sont propriétaires de l’entreprise. Il semble donc que leurs intérêts soient naturellement alignés, mais dans la pratique, les choses ne sont malheureusement pas toujours aussi tranchées. Un membre du conseil d’administration peut se retrouver à servir les intérêts d’un actionnaire précis ou d’un groupe d’actionnaires plutôt que d’envisager la mission de l’entreprise dans son ensemble. Les actionnaires peuvent influencer de manière excessive les membres du conseil d’administration dans leur propre intérêt.

S’assurer que tous les membres sont sur la même longueur d’onde en ce qui concerne leur rôle et leurs responsabilités peut aider à clarifier les objectifs communs et à prévenir toute faute professionnelle. Il suffit parfois de rappeler que, même si vos fonctions diffèrent, vous êtes tous du même côté.

  • Trouver un terrain d’entente

Il est facile de se concentrer sur les points sensibles, tels que la rémunération ou les préoccupations ESG, mais il est tout aussi important de trouver des terrains d’entente décisifs. Dans un monde idéal, les investisseurs et la direction ont des valeurs communes qui évoluent naturellement vers des objectifs communs. Plus vous pouvez trouver, créer et développer ces valeurs, plus les fondations de l’organisation sont solides.

Plus une entreprise se concentre sur le leadership et la communication au niveau du conseil d’administration, plus il est possible d’approfondir ces valeurs communes. Le maintien d’excellentes relations avec les actionnaires devrait être une priorité pour tout conseil d’administration alors que le monde se relève de la pandémie. La construction d’une base solide de confiance, de valeurs partagées et d’une communication claire avec les actionnaires est essentielle pour stimuler la croissance des entreprises dans la reprise économique.