" " Une gestion automatisée des comptes bancaires plus efficace et moins risquée avec eBAM - DiliTrust

Une gestion automatisée des comptes bancaires plus efficace et moins risquée avec eBAM

Le temps des « bonnes surprises » de trésorerie semble révolu. C’est en tout cas le constat de l’enquête de l’institut COE-Rexecode pour l’Association Française des Trésoriers d’Entreprise (AFTE), publiée en février 2018. Une courte majorité des trésoriers interrogés estime que l’évolution de la trésorerie a été « plus dégradée qu’anticipée ». À savoir, malgré le recul récent des cours des matières premières, celles-ci exercent une influence de plus en plus négative sur les situations de trésorerie.

Autre constat de l’enquête, les délais de paiement des clients repartent quelque peu à la hausse. Le solde d’opinion sur cette question est en augmentation constante depuis près de trois mois. Celui des délais de paiement fournisseurs repasse quant à lui dans le vert pour la première fois depuis six mois. Les financements extérieurs restent eux aisés pour les grandes entreprises et les ETI, même si les marges sur les crédits ne reculent plus.

Ce contexte souligne les incertitudes et la complexité des situations auxquelles les trésoriers doivent aujourd’hui se confronter. Face à l’internationalisation des grands groupes et devant répondre à des règles de conformité toujours de plus en plus exigeantes, ces derniers doivent pour autant assurer leurs missions « administratives » au quotidien.

Bank Account Management (BAM / eBAM) : automatiser les opérations quotidiennes et chronophages pour gagner en efficience

Chaque d’entreprise accorde de plus en plus d’attention à la gestion des comptes bancaires (Bank Account Management ou BAM). Bien que fastidieuses et répétitives, les tâches liées à la gestion des comptes bancaires demeurent néanmoins essentielles au bon fonctionnement de l’entreprise. Par exemple, l’apparition répétée de nouveaux process comptables s’avère de plus en plus une source marquante d’erreurs notables. Ainsi, manipuler de grandes quantités de données peut exposer à des pertes non négligeables d’informations et ainsi générer des coûts supplémentaires parfois très élevés. Sans parler du risque de fraude.

Entre saisie des ordres de virement et délégations de pouvoirs, ouvertures et fermetures de comptes, contrôle des comptes et des signataires, ou encore négociations bancaires, les trésoriers consacrent une trop grande partie de leur temps à des opérations quotidiennes et chronophages au détriment de préoccupations plus stratégiques telles que les flux de trésorerie.

On le sait, tout trésorier d’un grand groupe doit quotidiennement gérer un grand nombre de comptes tout en faisant face à un turnover important. Le traitement d’informations et de documents, parfois volumineux, peut ainsi prendre plusieurs semaines au sein de certaines entreprises. Un poids administratif considérable dont aujourd’hui il est possible de s’affranchir grâce aux outils numériques.

La gestion informatisée via un logiciel dédié permet l’automatisation de la plupart des opérations de Bank Account Management. Le déploiement de ses solutions génère ainsi un gain temps considérable et permet une meilleure maîtrise des risques. Il est alors aisé pour le trésorier de réorganiser l’intégralité des données bancaires afin de mettre en place une gestion centralisée des informations de tous les comptes du groupe et les pouvoirs associés des sociétés administrées (données mandataires, comptes bancaires, signataires associés…). En d’autres termes, ce type de solution permet d’avoir une vue précise et cohérente de l’ensemble de l’activité.

DiliTrust eBAM : gérer efficacement les délégations de pouvoirs bancaires et signatures associées

La solution DiliTrust eBAM répond aux besoins des trésoriers souhaitant s’affranchir des opérations quotidiennes et chronophages du Bank Account Management via un outil fiable et qualitatif.

Doté d’une interface à la fois simple et intuitive, DiliTrust eBAM offre un grand nombre de fonctionnalités permettant l’automatisation de l’ensemble des tâches administratives et chronophages du trésorier. Ainsi, à titre d’exemple, il devient possible de générer automatiquement les courriers bancaires. Mais avant tout, l’outil permet d’établir un lien permanent entre les différentes sociétés, personnes, banques et comptes du groupe. Le trésorier dispose ainsi d’une vue d’ensemble de l’activité en temps réel, d’un répertoire central et d’un reporting à la fois qualitatif et fiable. La solution facilite ainsi les procédures de contrôle interne grâce à une vérification continue de la conformité. Des pistes d’audit assurent quant à elles la traçabilité des opérations.

Autre avantage notable, la « gestion des pouvoirs bancaires » propose des fonctionnalités qui permettent de réduire considérablement certains risques d’erreurs et de fraudes inhérents aux grands groupes (notamment de fraude au président). Des dirigeants aux opérationnels, l’interactivité de la solution DiliTrust eBAM assure par ailleurs la bonne information des différents publics de l’entreprise, de leur responsabilités respectives ainsi que des procédures propres à leur fonction.

electronic Bank Account Management (eBAM) : une solution innovante pérenne

Processus d’échange automatisé entre une société et ses banques, l’eBAM (electronic Bank Account Management) se concrétise par des fichiers « xml » sécurisés par le biais d’une signature numérique. Quinze types de messages différents coexistent à ce jour (ouverture, fermeture de comptes bancaires, mise à jour des mandats et des pouvoirs…)

Solution de dématérialisation de la gestion des comptes bancaires, DiliTrust eBAM a été développée afin de faciliter les échanges entre les entreprises et les établissements bancaires. L’accusé de réception par les banques s’effectue en temps réel. La solution inclut la gestion des ouvertures et des fermetures de comptes ainsi que la gestion des pouvoirs bancaires et des délégations qui vont avec. Le périmètre de DiliTrust eBAM va même plus loin et s’élargit aux pouvoirs télématiques, allant de la gestion des collèges de signataires à la fixation des plafonds par remise et par transaction.

La gestion dématérialisée totale des comptes et de la communication avec les banques est un cap qui sera bientôt franchi. En mettant fin à ces lourdes tâches administratives, les trésoriers des grands groupes pourront ainsi de nouveau se concentrer sur la gestion de la trésorerie et les opérations à forte valeur.

Source :
http://www.coe-rexecode.fr/Indicateurs-et-Graphiques/Enquete-sur-la-tresorerie-des-entreprises/