Expertise technologique au sein du CA : êtes-vous armé(e) pour votre transition digitale ?

Le paysage économique dans lequel évoluent les organisations ne cesse de se métamorphoser et le levier technologique y joue un rôle prépondérant. Pour prospérer dans cette nouvelle ère numérique, la plupart des entreprises auront besoin de se doter de nouvelles compétences et de les intégrer de manière efficace dans leurs structures, au risque d’être disruptées.

Comme le mentionnent Joe Dettemann, Adam Canwell et Richard Wellins dans leur article « Digital-Era Leadership », la moitié des entreprises faisant partie du Fortune 500 en 2006 n’existent plus aujourd’hui. Plusieurs facteurs peuvent en être la source, mais la vitesse à laquelle évolue le monde des affaires et l’émergence du facteur technologique affectent bon nombre d’entreprises qui n’arrivent pas à suivre le rythme.

LES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DOIVENT ÊTRE « DIGITAL-READY »

Ces phénomènes de « digitalisation » vont avoir un impact indéniable sur les méthodes de travail au sein des sociétés, mais aussi au sein des conseils d’administration. Ces tendances représentent des menaces mais aussi des opportunités car les sociétés ayant des leaders amateurs de technologies sont bien plus performantes que celles n’ayant pas de dirigeants capables d’embrasser l’ère numérique. Avec un monde toujours plus digitalisé, cette différence ne fera que s’accentuer dans les années à venir.

Selon le rapport Global Leadership Forecast 2018, les leaders dits « numériques » se focalisent sur cinq aspects regroupant seize compétences. En moyenne, et ce basé sur les compétences, seulement 22% des leaders actuels se considèrent eux-mêmes efficaces dans les grands domaines identifiés. Toujours selon ce rapport, plusieurs axes d’amélioration peuvent être étudiés afin de développer, intégrer et développer des compétences qui auront un impact sur la performance numérique de son entreprise :

  • Embrasser la « digitalisation » : les organisations ont besoin de dirigeants capables de comprendre l’importance et l’influence de la technologie numérique sur leurs business models, mais aussi instaurer des procédés pour générer de nouvelles idées.
  • S’adapter ou périr: les leaders numériques doivent savoir s’adapter rapidement à un monde en constante mutation et ne pas stagner dans un leadership dit « traditionnel ».
  • Exécuter: anticiper est une chose, mettre à exécution les nouvelles idées en est une autre.
  • Collaboration avancée : avoir l’expertise technologique ne suffira pas à entrer pleinement dans l’ère numérique. Il faut également des leaders capables de mobiliser ses équipes afin que ses collaborateurs travaillent main dans la main.
  • Identifier et développer les nouveaux talents : dénicher les talents de demain dans le domaine numérique et les intégrer rapidement au sein du conseil d’administration devient désormais crucial pour une organisation.
  • Une visibilité à 360° : savoir repérer des opportunités et idées et les associer sous différentes perspectives, c’est aussi une force à développer.

LE LIEU DE TRAVAIL : TERRAIN DE FORMATION NUMÉriquE

Adopter un leadership basé sur le digital ne serait que bénéfique car les leaders qui possèdent ce savoir technologique ont un impact positif sur la performance de leurs entreprises. Cependant, pour se développer dans l’ère numérique, il est nécessaire de mettre de côté les anciennes méthodes de pensée et de travail. Cela ne doit pas s’opérer uniquement au niveau du top management mais aussi au niveau de l’organisation et de sa structure toute entière. Comment les conseils d’administration peuvent-ils influencer la transition numérique de leur entreprise ?

Trois axes peuvent être étudiés selon l’article « Accelerating the Digital Journey » écrit par Joe Dettemann, Adam Canwell et Richard Wellins :

  • La culture d’entreprise: un leadership numérique ne peut se construire sans la vocation de transformer le lieu de travail en lieu de formation quotidien. De ce fait, les dirigeants sont en mesure d’anticiper et de réagir cinq fois plus vite dans un environnement qui évolue rapidement que les leaders dits « traditionnels ».
  • Le lieu de travail: il doit alors devenir un lieu de formation numérique. Dans ce type d’environnement, les leaders numériques sont également en mesure de maintenir quatre fois plus l’efficacité globale et savent agir six fois plus efficacement face aux nouveaux défis dans un environnement toujours plus digitalisé.
  • Le rôle des ressources humaines : bâtir une organisation numérique requiert une réinitialisation des talents et de l’infrastructure du leadership. De ce fait, le département des ressources humaines doit se transformer pour devenir plus agile, basé sur les données et lié aux besoins évolutifs de l’organisation.

CONSEILS D’ADMINIsTRATION : DILITRUST VOUS ACCOMPAGNE DANS VOTRE TRANSITION NUMÉriquE

Baser sa transition digitale sur ces axes d’améliorations est un bon début, tout comme l’utilisation de technologies visant à migrer de façon optimale l’organisation dans l’ère numérique. Les conseils d’administration peuvent désormais montrer l’exemple avec l’utilisation de solutions telles que le conseil zéro papier, qui vise à éliminer le support papier et gérer de manière numérique les réunions. De plus, l’intégration des leaders numériques se fera d’autant plus facilement car ils seront à même de se familiariser rapidement avec ce type de solution.

Le portail web DiliTrust Exec apporte aux membres des conseils d’administration et aux dirigeants une nouvelle méthode de collaboration efficace et sécurisée, et qui se veut durable. Cette technologie avancée et sécurisée permet aux entreprises de bénéficier d’une qualité accrue de leur gouvernance, tout en leur donnant les moyens de mettre en application rapidement les recommandations de leur conseil d’administration.